KEPHIR Environnement : Bureau d'études spécialisé sur les problématiques thermiques et environnementales Bilan carbone, ecobilan, habitat bioclimatique et passif, énergies renouvelables ...

 

KEPHIR Environnement continue de s'adapter ...

Après son adaptation à la nouvelle réglementation (RT 2012) ainsi qu'à l'évolution du BBC vers le label « Effinergie+ », KEPHIR environnement introduit le BEPOS Effinergie dans ses logiciels et passe à une nouvelle version dite Kephi BC 3.0.

  • Le label « Effinergie+ » introduit en recommandation l'évaluation des consommations d'énergie liées au cycle de vie des matériaux,
  • Le label « bâtiment biosourcé » contribue à promouvoir l'utilisation de ressources de proximité ce qui permet d'offrir un choix plus large de matériaux aux maîtres d'ouvrage comme les isolants à base de fibres végétales (chanvre, lin, coton, ouate de cellulose, fibre de bois, etc.), le béton de chanvre ou encore les panneaux de paille compressée,
  • Le label BEPOS Effinergie destiné à anticiper la future loi Grenelle II prévue pour 2020 sur les bâtiments à énergie positive.

KEPHIR Environnement qui avait déjà anticipé l'évolution prévue pour 2020 vers une Réglementation Energétique (RE) devant aboutir à des bâtiments à énergie positive, avec un véritable bilan en CO2, en énergie grise et en coût global ajoute les éléments de calcul pour la production d’électricité à ses logiciels (photovoltaïque et cogénération).

Cette démarche est le fruit d'un triple constat :

  • Il n'existe pas de logiciels simples, fiables et transparents d'ACV (voir l'ACV pour les nuls) pour le secteur du bâtiment, alors qu'un outil de ce type est nécessaire pour faire comprendre à la profession les points-clefs pour aller vers l'efficience énergétique et le confort durable,
  • Les effets positifs sur l'environnement des matériaux de construction biosourcés ne sont pour l’instant pas pris en compte mais ils finiront par l’être car la lutte contre le changement climatique impose de faire de plus en plus d'efforts,
  • L'évolution vers des bâtiments thermiquement performants augmente la part prise par la consommation d'énergie grise et les émissions de CO2 dans la phase de construction. Il devient donc nécessaire d’établir un bilan énergétique global sur toute la durée de vie du bâtiment (Voir graphique ci-dessous - Source ICEB).

Energie grise, énergie d'exploitation

De nouvelles évolutions du logiciel

Le logiciel Kephi BC présenté ici passe en verssion 3.0 avec amélioration de ses bases de données.

L’interface évolue avec de nouveaux menus déroulants qui permettent de passer d’un clic aux données utilisées par les différents labels (RT 2012 – Effinergie et PHPP),

L’interface permet d’avoir toutes les données climatiques du lieu (85 villes principales) et les données du bâtiment dès la première page.

L’interface simplifiée permet d’intégrer et de changer rapidement, dès le début du projet, le type de chauffage, le type de production d'ECS, le type de ventilation ainsi que le type de production d’électricité. Il permet également de visualiser les changements liés à l’utilisation d’un puits géothermique ou de capteurs solaires thermiques.

  • Le calcul du facteur de correction des déperditions prend maintenant en compte 16 types d’EANC (Espales Accolés Non Chauffés) dont les vérandas (calcul sur une feuille spécifique) et un facteur correctif sol calculé.
  • La base de matériaux s’est enrichie avec des données issues de la base Baubook (Autriche) en plus des nouvelles données de la base KBOB (Suisse). Elle comporte environ 200 matériaux sans compter les différents types de couverture de toiture, de bardage de parois, de fenêtres et de portes.
    • Les émissions de CO2 intègrent en plus la séquestration carbone pour les matériaux naturels mais ne prennent pas en compte la fin de vie jugée trop aléatoire en raison du nombre de filières possibles (de la mise en décharge au recyclage en passant par la production d'énergie en centrale),
    • L'énergie grise a été prise selon la définition de l'ICEB (énergie procédé* non renouvelable) retenue également par KBOB. La base INIES n'a pas été utilisée car elle retient une autre définition de l'énergie grise, s'avère très incomplète et manque de transparence car les données des FDES ne sont pas toujours vérifiées par une tierce partie.
  • Pour connaître l’énergie grise et les émissions de CO2 lors d’une rénovation, il suffit de sélectionner les matériaux à prendre en compte lors du calcul de la valeur U.
  • Une synthèse donnant la répartition PRG à 100 ans et énergie grise sur le postes chauffage, ECS, électricité et matériaux et pour les matériaux sur les postes superstructure, cloisons et planchers intermédiaires, couverture et menuiseries.

Kephi BC 3.0 constitue un outil unique d'aide à la conception permettant d'identifier les pistes de réduction de l'énergie grise à chaque phase d'un projet et d'évaluer les impacts en termes d'émission de CO2. Il est donc enfin possible de faire un bilan écologique d'une rénovation en fonction de l'impact environnemental lié à l'amélioration de l'enveloppe du bâtiment.

Il permet maintenant d'afficher directement les diagrammes de GLASER pour visualiser les points de condensation dans les parois (voir image ci-dessous).

Test pare vapeur pour éviter la condensation dans la paroi

La prise en compte de l'énergie grise change notre regard sur les projets en nous conduisant à réutiliser des matériaux faiblement énergivores comme la terre, la paille ou les isolants naturels.

Un logiciel d'Analyse de projet en Coût Global Actualisé qui prend en compte les hypothèses d'augmentation du prix du combustible, le niveau de l'inflation et le taux d'actualisation pour calculer la Valeur Actualisée Nette, le Taux Interne de Rentabilité et le Taux de Retour sur Investissement Actualisé.

KEPHIR Environnement assiste les maîtres d'ouvrages publics ou privés souhaitant atteindre un niveau élevé de performance énergétique et un faible impact environnemental de leur projet de construction ou de rénovation de bâtiments, aussi bien sur des projets résidentiels que tertiaires.

A votre demande, nous pouvons également effectuer le Bilan Carbone® de votre projet de rénovation ou de construction avec le logiciel Kephi BC 3.0. En AMO, nous nous engageons à sensibiliser les futurs utilisateurs ainsi que les entreprises chargées de la construction à la sobriété énergétique et à l'impact du projet sur l'environnement.

(*) Apport d'énergie nécessaire dans les processus mis en œuvre pendant le cycle de vie.